Le cycle du sébum : spotted ! (test produits)

Trio antiboutonsIl y a des moments de ta vie où tu te regarde dans le miroir et tu t’aperçois que ta peau te fait la gueule. Elle a décidé de bourgeonner à souhait (synchronisation avec les saisons quoi …). Tu t’approches avec précaution du miroir, comme si tu avais peur de voir le désastre de plus près. Et là, c’est le drame : tu y vois un véritable bouillon de culture, comme un jardin qui fleurit de part et d’autres, ton visage est marqué de rougeurs et d’autres mignonneries extrêmement agaçantes. Tu as envie de hurler, de t’arracher tes cheveux trop secs, de te mettre à genoux et de crier « Pourquoi moi ??? » en levant les bras en l’air. Pourtant, tu n’as rien fait de fou : tu n’as pas mangé gras, pas testé une nouvelle crème, pas enduis ton visage de beurre. Gros moment de solitude. Il y a le cycle de la vie et le cycle du sébum. Le point noir est mort, vive le gros bouton. Des petites claques sur les joues, mais non ce n’est pas un cauchemar : c’est bien réel. Cette épisode m’est arrivé récemment. J’avais comme une espèce de signe Nike entièrement constitué de bouton autour de mes lèvres : un véritable bonheur que ma peau supporte une marque de manière aussi ostentatoire ! Ma réaction a été un peu moins théâtrale que celle que je vous ai décrite (même si j’ai fulminé intérieurement en hurlant à l’injustice). Prise d’une obsession pour l’éradication de la bête sébum, j’ai cherché des solutions dans mon placard à malice. Deuxième déception : rien. J’étais chez mon copain et je n’ai pas tous mes produits sur place. Une goutte de sueur est alors née sur mon front : un drame. J’ai donc décidé de me procurer très rapidement de nombreux produits avec en tête de mettre un terme à l’invasion sauvage. Dans mon malheur, j’ai eu la chance que cet épisode tombe pile pendant les semaines de promotions des grands magasins sur les rayons beauté. Je me suis donc dirigée vers un hypermarché au nom évoquant l’agriculture (ironie quand tu nous tiens !). J’ai ainsi pu dévaliser les rayons centraux à moindre coût fort heureusement pour mon compte en banque. À cette splendide occasion, j’ai acquis pas moins de 3 armes : un nettoyant visage au pamplemousse Neutrogena, une lotion anti-point noir de la même marque et un masque Hydra purifiant de chez Hydra Science. Je me suis badigeonnée des trois produits aussitôt arrivée dans la salle de bain. Voici ce que j’en pense avec un peu de recul. D’abord le nettoyant visage Neutrogena. Tout mignon, tout rose (pamplemousse oblige !) il promet de lutter contre les imperfections, d’assainir la peau et de me rendre un visage propre et sans boutons en somme. Le flacon pompe est pratique pour doser justement le produit mais ne présente pas une innovation majeure. Première chose : l’odeur. Aucun doute, ça sent bien le pamplemousse (comme mon liquide vaisselle en fait … Super !). Ça n’est toutefois pas du tout désagréable. Deuxième chose : ça mousse un peu mais pas trop ce qui me plait bien. Troisième chose : une fois rincée, je me sens toute proprette (mais c’est normal me direz vous : je viens de me laver le visage).

Son efficacité : pas miraculeuse. Je me suis lavée le visage avec pendant 1 semaine matin et soir sans coupler avec les autres produits et je n’ai franchement pas vu une différence flagrante. Un ou deux boutons se sont réduits mais sans disparaître ce qui semble plutôt être du au cycle naturel de vie des cratères que je me payais. Pas vraiment convaincue donc.

Ensuite, le masque Hydra purifiant. Il promet une peau hydratée et purifiée. Adieu donc les sales boutons sans assécher ma peau. Il s’applique sur peau nettoyée, en couche épaisse et doit être laissé en place pendant 3 à 8 minutes. Première chose : la texture. Texture pâteuse, couleur bleutée, agréable à porter : ça ne fait pas plaque desséchée sur le visage, ça ne fige pas les traits pendant le séchage. Deuxième chose : la sensation. C’est doux, c’est frais, ça réveille, aucune sensation de peau étouffée : ma peau respire. Troisième chose : immédiatement après le retrait, ma peau ne tire pas, elle semble plus éclatante.

Efficacité ? Le lendemain au réveil, les boutons ont réduit, ma peau semble nourrie. Contrat rempli.

Enfin la lotion anti-points noirs. Elle nous promet une réduction du nombre de point noir en désobstruant les pores de notre peau délicate ainsi qu’une prévention contre l’apparition de ces saletés. On l’applique à l’aide d’un coton. Première chose : l’odeur. C’est atroce : ça pue la pétrochimie. Vraiment très désagréable. J’ai limite l’impression d’appliquer de l’acétone sur mon visage. Deuxième chose : pas vraiment à conseiller pour les peaux très sensibles. Visiblement, la lotion assèche la peau pour lutter contre l’excès de sébum : à n’utiliser que sur la zone T si comme moi vous avez la peau mixte. Troisième chose : ça pique. Au niveau des boutons devenues de grosses rougeurs, l’application provoque des picotements assez désagréable. En même temps, on a tendance à se dire que si ça pique c’est que ça marche. Outre l’impression de se badigeonner d’acétone encore, ça reste pas du tout sympa comme sensation.

Son efficacité : plutôt bonne. Utilisée seule pendant une semaine, j’ai vu une réduction significative des points noirs sur la zone T. Malgré quelques inconvénients, la lotion semble réellement efficace.

Après un traitement de chocs de 2 semaines, à base de nettoyant, de masque et de lotion quasi quotidienne, ma peau est redevenue toute propre. Du coup, j’ai repris une routine normale avec un lavage matin et soir, un petit coup de lotion sur la zone T et une application hebdomadaire du masque : tout ça histoire d’anticiper une nouvelle invasion.

Franchement, être une fille : ça n’est pas de tout repos !

Et vous, vous faites quoi pour avoir une belle peau ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s