Une application pour gérer son alimentation : Myfitnesspal

MyFitnesspal-accueilA l’ère du 2.0, des smartphones et des objets connectés, on n’a plus vraiment d’excuses pour surveiller son alimentation de près ! Mais vers quelle application se tourner ? Et surtout pourquoi ? Voici mes raisons et mon choix.

  • Pourquoi surveiller son alimentation à l’aide d’une application ?

Je vais vous parler de moi parce que je me connais bien (haha !). Comme vous le savez, j’ai fait pas mal de régimes, de rééquilibrages alimentaire, bref de surveillance de mon alimentation. Ça a parfois marché mais pas toujours parce que même si sur le papier, faire attention à ce que l’on mange n’est pas bien difficile (outre les divers péchés capitaux que vous connaissez maintenant), en réalité ce n’est vraiment pas évident.

De nombreuses filles comptent les calories qu’elles ingurgitent quotidiennement. J’en fais partie. Cela m’aide à gérer mon alimentation sans aucun doute. Mais une fois que nous avons dit ça, nous n’avons rien résolu : Combien de calories minimum sans tomber dans la zone fatidique de la famine ? Combien de calories maximum ? En fonction de mon métabolisme et pour quelle perte de poids ? Et comment éviter de se faire mal au crâne avec tous ces nombres ? Comment ne rien oublier ?

Et puis, compter les calories peut certes être un bon début mais si manger uniquement 4 mars ne te fait pas dépasser ton maximum d’apport calorique de la journée, est-ce pour autant une bonne solution pour perdre du poids ? Evidemment que non. La clé est dans l’équilibre. Il faut donc, au-delà de compter les calories, s’assurer d’ingurgiter un bon ratio des groupes d’aliments de bases. Oui, mais comment ?

Lire la suite

Publicités

Faire du sport, oui mais comment ? Partie 2 : Le sport à la maison, les applications

Certaines l’auront deviné en lisant la partie 1 de cette série d’articles consacrés au sport, je ne vais plus en salle. Alors si je continue à faire du sport sans aller en salle, c’est que ? J’en fais chez moi évidemment. Et si j’arrive à le faire dans mon tout petit 10m2 (les loyers à Paris …), c’est que beaucoup le peuvent !

L’avantage du sport à la maison, c’est que je n’ai plus les excuses de la salle : je suis sur place, je n’ai pas de contrainte horaire (à part peut-être celle du respect de mes voisins), c’est gratuit (au-delà de mon loyer) et je peux prendre un douche après (joie, bonheur).

Ok, je ne vous apprends rien : nous savons toutes qu’il nous est possible de faire du sport chez nous. La question est : comment ? En tant que débutante, je n’avais absolument aucune idée des exercices qui me permettraient de raffermir les parties molles de mon corps (bon, en fait tout mon corps) et encore moins des positions précises d’exécution pour éviter de me faire mal ou de mal faire. Pas d’exercice en tête, pas de clé de réalisation. Bref, une incapacité notoire à me bouger. Mais, j’ai fini par trouver la solution à mon problème.

Partie 2 : Le sport à la maison, les applications

NTC-chargementA l’ère des smartphones, on a tous au moins une application pour les principaux réseaux sociaux installée en bonne place  pour partager nos humeurs ou nos moments de vie. Mais il y a des milliers d’applications disponibles et certaines sont aussi faites pour se bouger. Commence alors une véritable quête du Graal de l’appli mooving. J’en ai testé quelques-unes. J’ai pu reprocher à la plupart leur manque de description dans la réalisation des exercices, l’absence de détails quant aux effets sur mon petit corps potelé et l’absence de programme ainsi qu’une interface peu séduisante. Comme je vous l’ai expliqué dans mon premier article sur le sujet, j’aime quand c’est simple (et je suis sûre que je ne suis pas la seule). Je veux bien me remettre en forme mais c’est encore mieux si j’ai un plan clé en main. Du coup, à force de recherches, j’ai fini par tomber sur une application qui comblait toutes mes attentes et bien plus encore. Vous la connaissez peut-être déjà ? C’est le Nike Training Club dit NTC (disponible sur IOS et Android).

Lire la suite