Une application pour gérer son alimentation : Myfitnesspal

MyFitnesspal-accueilA l’ère du 2.0, des smartphones et des objets connectés, on n’a plus vraiment d’excuses pour surveiller son alimentation de près ! Mais vers quelle application se tourner ? Et surtout pourquoi ? Voici mes raisons et mon choix.

  • Pourquoi surveiller son alimentation à l’aide d’une application ?

Je vais vous parler de moi parce que je me connais bien (haha !). Comme vous le savez, j’ai fait pas mal de régimes, de rééquilibrages alimentaire, bref de surveillance de mon alimentation. Ça a parfois marché mais pas toujours parce que même si sur le papier, faire attention à ce que l’on mange n’est pas bien difficile (outre les divers péchés capitaux que vous connaissez maintenant), en réalité ce n’est vraiment pas évident.

De nombreuses filles comptent les calories qu’elles ingurgitent quotidiennement. J’en fais partie. Cela m’aide à gérer mon alimentation sans aucun doute. Mais une fois que nous avons dit ça, nous n’avons rien résolu : Combien de calories minimum sans tomber dans la zone fatidique de la famine ? Combien de calories maximum ? En fonction de mon métabolisme et pour quelle perte de poids ? Et comment éviter de se faire mal au crâne avec tous ces nombres ? Comment ne rien oublier ?

Et puis, compter les calories peut certes être un bon début mais si manger uniquement 4 mars ne te fait pas dépasser ton maximum d’apport calorique de la journée, est-ce pour autant une bonne solution pour perdre du poids ? Evidemment que non. La clé est dans l’équilibre. Il faut donc, au-delà de compter les calories, s’assurer d’ingurgiter un bon ratio des groupes d’aliments de bases. Oui, mais comment ?

Les bases de la nutrition ne sont pas très complexes en définitive : il faut manger des protéines, des glucides et des lipides (oui, oui, une certaine dose de bon gras doit être absorbée par notre corps pour faire tourner la machine) dans des proportions convenables (ni trop peu, ni trop tout court). Mais se pose la question de savoir en quelle quantité exactement ? Pour tendre à quel équilibre sur la journée ?

Et quand on sort des bases, ça se complique sévèrement : il nous faut des acides gras (non saturés de préférence), des vitamines, des minéraux, des fibres, limiter l’apport en sodium, etc. Là encore se pose la question de savoir dans quelle proportion. Quels sont les meilleurs aliments ? Que m’apportent-ils ? Comment équilibrer une journée pour ne manquer de rien ? Des fruits et des légumes, ok mais comment ?

A moins d’être une experte en nutrition, c’est quasiment impossible de maîtriser l’intégralité de ces données et de ne rien oublier à mesure que la journée avance. Je ne sais pas vous, mais moi je suis totalement incapable de dire de but en blanc : « Ah non, je ne vais pas prendre de saumon parce que la quantité de sodium qu’il contient me ferait dépasser mon quota de la journée ! ». On pourrait éventuellement prévoir ses menus sur une semaine et calculer l’intégralité des apports à l’aide des étiquettes présentes sur les aliments, mais au-delà du fait que cela nous prendrait une journée entière de mal de crâne, ça ne résoudra pas le problème des quantités à absorber quotidiennement.

Face à toutes ces difficultés, j’ai pris le parti de télécharger une application qui pourrait m’aider à prendre en compte toutes ces données et à vraiment équilibrer mes journées. Mes connaissances en matière de nutrition étaient basiques, elles sont devenues opérationnelles avec le temps. Je sais aujourd’hui combien de calories contiennent les aliments que je mange régulièrement et ce qu’ils m’apportent : mais aussi, comment je dois varier mes menus pour obtenir le maximum de nutriments et quoi privilégier.

  • Mon application : Myfitnesspal

Il y a tout naturellement des dizaines d’applications de comptage et de planification sur smartphone. A la base, je ne pourrai dire pourquoi j’ai choisi celle-là plutôt qu’une autre mais aujourd’hui, je peux dire avec certitude qu’elle répond à toutes mes attentes surtout depuis les récentes mises à jour.

Les premiers pas : l’inscription et la création du profil

Voilà comment ça se passe. Vous téléchargez l’application (bon début !), vous la lancez et là on vous demande de vous inscrire. Pour celles qui auraient peur de recevoir une pléiade d’e-mails, pas d’inquiétude : je l’ai depuis plus d’un an et je n’ai jamais rien reçu.

Lors de la création de votre profil, l’application vous pose un certain nombre de petites questions pour déterminer vos objectifs : si vous êtes un homme ou une femme, quelle est votre taille, votre poids de départ, celui que vous visez, et si vous êtes plutôt sédentaire, modérément active ou active. En fonction de ces différentes données, elle vous conseille une vitesse de croisière avec un choix par option pour une perte plus lente ou plus rapide en fonction de vos attentes.

Mon conseil : restez en phase avec l’appli, une perte de 500g par semaine est très fortement conseillée pour maximiser vos chances de stabilisation. La lenteur, y’a que ça de vrai !

En fonction de la vitesse de votre croisière (haha le champ lexical des vacances pour un régime …), l’application vous définira un objectif de calories à ingurgiter quotidiennement, mais aussi de nutriments et la répartition protéine/glucide/lipide que vous devrez adopter.

Votre écran d’accueil

MyFitnesspal-timeline

Ensuite, ça n’est pas très compliqué. Vous avez en guise d’accueil une timeline sur laquelle vous pourrez partager des éléments avec vos amis ajoutés dans l’application. Globalement, les publications du journal comptent : vos fins d’entrée de repas de la journée (lorsque vous cliquez sur « Terminer » dans votre journal), les calories que vous avez brulées en faisant du sport et le poids que vous avez perdu. Rien de bien fou-fou.

Au-dessus de votre timeline, vous trouvez un petit encart vous indiquant succinctement votre objectif de calories pour la journée, celles que vous avez déjà consommées, celles que vous avez brûlées durant vos activités, et enfin le nombre de calories que vous pouvez encore consommer compte-tenu de votre objectif.

Votre « journal » : les repas

MyFitnesspal-repasSi vous appuyez sur cet encart, vous arrivez dans votre « journal ». Ici, la page débute par le même petit encart et se poursuit sur vos entrées pour chaque repas (petit-déjeuner, déjeuner, diner et snacks). Pour ajouter un aliment, rien de plus simple : vous appuyez sur « ajouter un aliment » (Merci Dr Watson !). Vous pouvez soit : rentrer le nom de l’aliment manuellement qui a de très grandes chances de se trouver dans la base, soit scanner le code barre de vos aliments. Une fois l’aliment sélectionné, vous choisissez la quantité et hop !

Une bonne amélioration a vu le jour depuis l’une des dernières mises à jour : la vérification. Certains aliments ont fait l’objet d’une vérification par l’équipe de modérateurs. En effet, l’application étant gratuite, la base de données est alimentée par les utilisateurs qui peuvent parfois se tromper. Lorsque l’aliment a été vérifié, plus de doute à avoir !

MyFitnesspal-nutriments

Votre journal : la gestion des nutriments

Maintenant, déroulez la page et lorsque vous arriverez sous l’entrée « Snacks », vous trouverez deux onglets : alimentation et notes. Si le second n’appelle pas de commentaires particuliers, le premier en appelle plusieurs. En appuyant sur alimentation, vous aurez accès à ce dont je vous parlais tout à l’heure : au-delà de la gestion des calories, la gestion de vos nutriments. Dans la bien nommée page « Nutriments », vous trouverez tout un tas d’informations sur votre consommation de la journée : le nombre de lipide, sodium, potassium, glucides, fibres, protéines (etc.) consommé en fonction de vos objectifs nutritionnels et le nombre disponible.

Hyper pratique pour gérer son alimentation intelligemment en période de régime car les restrictions alimentaires non réfléchies peuvent causer de nombreuses carences. Vous pourrez ainsi les éviter en consultant régulièrement cette page !

En slidant, vous pourrez aller sur la page « Macronutriments » qui vous présente un petit graphique circulaire vous informant sur le rapport protéine/glucide/lipide de votre journée en pourcentage. Très utile aussi et très parlant. De nombreuses personnes pensent que seul le nombre de calories ingurgitées compte, mais encore une fois : peu de calorie sans équilibre ne vous fera pas perdre de poids.

Les options du footer

MyFitnesspal-footerSi vous appuyez sur le gros + présent dans le footer, vous aurez notamment la possibilité d’ajouter des exercices physiques. Là, c’est pareil : une grande partie des exercices se trouve dans la base donc pas trop de boulot pour nous. Vous y trouverez par exemple : les activités de ménage, de marche (en fonction du rythme), de fitness, de musculation, de running (en fonction de votre rythme aussi), etc. Il y a toujours la possibilité d’ajouter de nouveaux exercices si ceux présents ne correspondent pas à votre activité. Vous pouvez également depuis le menu + : gérer votre consommation d’eau (si comme moi vous êtes vouées à réincarner en chameau) et saisir votre nouveau poids (en baisse normalement !).

Dans le footer, vous aurez également accès à votre courbe de progression depuis votre inscription. Un bon moyen de voir le chemin parcouru au moyen d’un graphique.

Dans « Autres », vous aurez accès à votre perte actuelle et au nombre de connexions d’affilées. Vous pourrez également redéfinir vos objectifs, par exemple.

Pour finir

MyFitnesspal-poidsUne fois que vous aurez saisi votre journée dans votre journal, cliquez sur « Terminer entrée ». Là, l’application vous affichera un petit écran de motivation en vous montrant que si vous continuez sur cette voie vous pèserez tel poids dans 5 semaines.

Autre élément que je trouve très pertinent : si à tout hasard vous aviez envie de manger moins de 1000 calories par jour, l’application vous informera que vous ne mangez pas assez. L’écran d’alerte vous précise que cela est dangereux pour votre santé et (si jamais votre santé ne présentait qu’un maigre intérêt face à votre perte de poids) qu’une alimentation trop légère place votre corps en position de famine et ralenti donc votre métabolisme et votre perte de poids. Vous voilà averties !

Dernier avantage : l’application Myfitnesspal est connectée avec de nombreuses autres. Vous pourrez notamment la connecter à un podomètre.

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour gérer votre alimentation. J’ai moi-même beaucoup appris avec cette application. Elle me permet de bien gérer mes journées mais aussi de concevoir les recettes que je vous propose en calculant les apports de chaque ingrédient inclus dans la recette.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaires. Et si vous utilisez vous-même cette application ou une autre, dites-moi si elle vous aide et en quoi.

Publicités

4 réflexions sur “Une application pour gérer son alimentation : Myfitnesspal

    • Bonjour Lyly,
      Tout d’abord, je m’excuse de ne pas avoir répondu avant (je prépare un concours alors je suis pas mal occupée ces derniers temps).
      Excellente question ! Et très bonne idée au passage. Je vais m’atteler à les rentrer dans la base de données de l’appli d’ici à la fin du mois de septembre.
      Merci pour ton commentaire.
      Bonne soirée et à bientôt !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s